Le parcours de musicienne de Caroline Schmid est densément multiple : en jazz elle compose pour le « Caroline Schmid trio », mais sa première formation, auvergnate, fut consacrée à un répertoire de musiques traditionnelles européennes.

Le goût pour l’éclectisme ne l’a pas quittée depuis puisqu’elle joue aussi en accompagnatrice à l’orgue ou au piano au sein de projets des plus variés (salsa avec « Tumbao Bueno», tango avec « Tango y màs » , chanson française dans « les chansons du grand Jacques », jazz avec le trio « T3bis », théâtre avec la compagnie « la tête de mule », « la compagnie des contes »…). En continuité de sa formation d’accompagnatrice en musique « classique », elle joue dans la compagnie « Clair Obscur lyrique » et accompagne régulièrement chorales, choeurs et chanteurs solistes.

En parallèle de ceux-ci, elle se forme et obtient le diplôme d’état de jazz en 2012 et suit un an d’étude à l’école de jazz Didier Lockwood en région parisienne l’année suivante. Elle enseigne à l’école municipale et orchestre d’harmonie de Dijon, à l’école de musique et danse de Quetigny ainsi qu’au conservatoire à rayonnement régional de Dijon, le piano classique et jazz, l’harmonie jazz et encadre des ateliers jazz.